Actualités

GAZETTE DU 21 JUIN 2019

LES VENTES / ADJUGE PARIS

Le royaume de Dali délivre ses productions bouddhiques au compte-goutte et chaque apparition de l’une d’elles suscite émoi et grand intérêt. C’était le cas de ce grand Bouddha, auréolé de 2 560 000 € !Les jeunes d’aujourd’hui disent «hors sol». Un qualificatif qui n’était pas connu des sages moines bouddhistes travaillant sans relâche à la fabrication et à la diffusion de la figure de leur Bouddha vénéré. On parlait alors de lévitation. C’est bien l’état qu’a atteint cette statue en bronze doré, que personne n’avait vue venir jusqu’à son exposition en salle 15. La population chinoise, très nombreuse à Paris en cette période de «Printemps asiatique», a rapidement permis de rectifier le tir et l’intérêt que suscitait la pièce a invité à l’étudier plus attentivement. Ainsi de Ming, celle-ci est devenue une production du royaume de Dali et datée du XIIe-XIIIe siècle. Les œuvres de cette période sont rares mais, depuis les 1 098 000 € obtenus chez Doutrebente le 23 mai 2014 par un bouddha (h. 28 cm) déjà, on y prête beaucoup plus attention.

D’ailleurs, le 12 décembre dernier, une guanyin (h. 45,5 cm) apparaissait dans toute sa majesté et repartait auréolée de 762 500 € (Paris Enchères - Collin du Bocage OVV). La route de l’éveil continue avec les 2 560 000 € de cette figure de Bouddha de 46 cm de hauteur – un détail d’importance lorsque l’on sait que la plupart n’excèdent pas les 10 cm –, une enchère tutoyant les sommets et qui est l’une des plus élevées obtenues par un bronze de ce royaume.
 
lire la suite...

GAZETTE DU 7 JUIN 2019

PARIS EN VENTE CETTE SEMAINE
Pierre précieuse
Comptez 1 000/1 500 € pour décrocher ce petit groupe (7 x 6 cm) du XVIIIe siècle, en jade sculpté d’un bélier couché avec ses deux petits, l’un d’eux juché sur son dos, et tenant dans sa gueule un champignon lingzhi (ou champignon de l’immortalité) orné du symbole du yin et yang. Présent depuis le néolithique (3000 av. J.- C.), le jade fut de tous temps prisé des Chinois, qui ont toujours voulu en posséder ou en porter. Non seulement par superstition (on lui attribuait le pouvoir d’allonger la vie), mais aussi pour indiquer leur statut dans la société. Cette pierre mythique fut utilisée pour des coupes, brûle-parfums, pose-pinceaux, écrans de table, mais aussi pour des objets purement décoratifs. En témoigne ce groupe animalier proposé jeudi 13, salle 15 à Drouot, sous le marteau deDelon - Hoebanx.
lire la suite...

ANTIQUITE BROCANTE JUIN 2019

Résultats d'enchères
Vu en Salles des ventes en juin
lire la suite...

GAZETTE DU 31 MARS 2019

LES VENTES
ADJUGE A PARIS
Un jeune musicien de la seconde moitié du XIXe siècle a entraîné dans sa fugue des dessins et du mobilier anciens.
Ferdinand Roybet (1840-1920) n’est pas reconnu à sa juste valeur.
Pourtant, une fois sa carrière lancée avec l’achat par la princesse Mathilde de l’une de ses toiles –Fou sous Henri III, aujourd’hui au musée des beaux-arts de Grenoble –, le jeune peintre n’a cessé de produire des tableaux essentiellement de reconstitution historique, en correspondance avec les idéaux artistiques du second Empire.
lire la suite...

GAZETTE DU 24 MAI 2019

Le silence de la mer
Exposée en 1989 au musée de la Marine à Paris, cette aquarelle de Marin-Marie a été offerte par l'artiste, dans les années 30, à la famille s'en sépare aujourd'hui. Embarquement immédiat.
Pas de nom, pas de date non plus. Rien ne peut distinguer ce voilier dressant sa silhouette entre ciel et océan, d'autant que des centaines de bateaux sont sortis des chantiers navals nantais dans les années 1900. Comme le Trois-mâts barque français (140 x 65 cm) qui lui succède sous le marteau dans cette vacation – estimé 40 000/60 000 € –, cette aquarelle a été réalisée dans les années 1920- 1930.

Plus que le bateau, c’est la mer qui passionne Marin-Marie. Si son inclination artistique lui vient de sa mère, artiste peintre et élève d’Henri Harpignies, c’est son père, avocat et passionné de navigation, qui l’initie à la voile dès son plus jeune âge, aux îles Chausey où la famille loue une maison. Au retour de son service militaire, qu’il effectue sur le Pourquoi pas du commandant Charcot, il organise sa vie autour de la peinture et de la navigation, voyageant sur différents types de navires ; il contribue aussi à modifier la silhouette du paquebot Normandie en redessinant ses cheminées. Passionné de régates, mais aussi de navigation en solitaire, il effectue la traversée de l’Atlantique sur Winibelle II, battant même, en 1933, le record de son ami Alain Gerbault. Il récidive trois ans plus tard à bord d’une vedette à moteur,L’Arielle, et relie New York en dix-neuf jours. En 1935, il est nommé peintre officiel de la Marine. Une juste récompense pour cet homme apprécié des marins et des collectionneurs...
lire la suite...

GAZETTE DU 17 MAI 2019

Pas moins de quatre articles dans la Gazette de Drouot de cette semaine !
lire la suite...

GAZETTE DU 19 AVRIL 2019

PANORAMA
ADJUGE EN IMAGE
Heure Militaire
C'est aux frères Rey, une dynastie d'horlogers installés à Genève dès 1712, que l'on doit cette pendule d'officier d'époque Louis XVI en bronze doré, à décor de feuillages et rosaces. La fin du XVIII et le début du siècle suivant voient l'apogée de ces objets aussi utilitaires qu'élégants et facilement transportables, emportés par les militaires sur les champs de bataille. Celle-ci n'avait pas besoin de guerroyer pour gagner, à 5120 euros lors de la vente du mardi 9 avril à Drouot de Delon Hoebanx.
lire la suite...

GAZETTE DU 1er MARS 2019

ADJUGE EN IMAGE
Paris à l'or

Un sentiment de majesté sourd de cette paire de vases couverts de forme balustre (h. 75 cm) en porcelaine de Paris, à fonc bleu décoré à l'or.
Réalisé à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle, ce modèle abondamment orné présente les chiffres "J" et "N" dans un médaillon couronné.
Pour Joséphine et Napoléon? Cela est possible, même si la couronne est royale et non impériale...
lire la suite...

GAZETTE DU 15 FEVRIER 2019

LES VENTES / PARIS
Panorama des ventes en images

Louis XV reve et corrigé
Estimée 200/300 €, cette paire de fauteuils en bois doré sculpté illustre parfaitement le goût de l'époque Napoléon III pour le pastiche. Nos sièges revisitent en effet le style Louis XV avec leurs motifs d'agrafes, de rocailles, de crosses feuillagées et leur dossier sumonté de panneau bombé dans l'esprit des toiles de François Boucher.
lire la suite...

Antiquité brocante Février 2019

Résultats d'enchères 

1350 € 
Eventail de type plié, dit du "Grand Tour". La feuille est en cabretille peinte à la gouache; la monture, en ivoire repercée, sculptée, burgautée et appliquée de feuilles d'or. Elle représente l'enlèvement de Perséphone par Platon qui l'amène aux enfers via la porte de l'Etna. La feuille est italienne et la monture française. Le cadre est postérieur. Vers 1785-1787.
lire la suite...

LE BILAN DE L'ANNEE 2018

Notre Bilan de l'année 2018,
Nos belles enchères,
Et notre calendrier de 2019. 
lire la suite...

GAZETTE DU 12 JANVIER 2019

LES VENTES / ADJUGE PARIS
PIERRES BRILLANTES
Fin de saison scintillante pour Delon - Hoebanx avec une vente de bijoux mis en vitrines à Drouot, le 18 décembre. 
Parmi les joyaux proposés, ce diadème de la fin du XIXe siècle serti de diamants taillés à l'ancienne ou en rose, pouvant se transformer en collier, se détachait à 9 690 €.
lire la suite...

L'OBJET D'ART Janvier 2018

TRIOMPHE POUR L'EGYPTE DE GUSTAVE LE GRAY
Vente en "gants blancs" pour Gustave Le Gray dont les 71 tirages provenant de deux albums récemment redécouverts ont tous trouvé preneur. Ces clichés illustraient un voyage sur le Nil entrepris en janvier 1867, pendant lequel Le Gray accompagna en tant que précepteur les enfants d'Ismaïl Pacha. Ce précieux témoignagne de L'Egypte à la fin du XIXe siècle et de sa beauté antique a enthousiasmé les amateurs, avec en point d'orgue cette épreuve au clair-obscur savant qui détient désormais le record pour une photo prise par l'artidte en Egypte.
lire la suite...

GAZETTE 21 DECEMBRE 2018

LES VENTES / ADJUGE PARIS
LE CIBOIRE ET LA LAQUE CINABRE
Le ciboire - du grec kiborion, "fruit du nénuphar d'Egypte" - étant un vase sacré appartenant à la liturgie chrétienne, le retrouver ici réalisé en Chine à l'époque Quianlong (1736 - 1795) peut sembler pour le moins surprenant. Ce serait bien sûr oublier un peu vite la présence de nombreux missionnaires, tout particulièrement des jésuites - mandés à la cour du grand Kangxi ( 1661 - 1722 ) pour l'initier à diverses sciences. 
lire la suite...

GAZETTE DU 14 DECEMBRE 2018

ADJUGE PARIS
Chez Delon - Hoebanx, le vendredi 7, plusieurs spécialités cohabitaient pacifiquement, et une épreuve en bronze, fondue au sable par Eugène Blot entre 1905 et 1937, de L'implorante de Camille Claudel n'avaient pas besoin de se mettre à genoux pour demander le retour au calme.
Oeuvre emblématique de la sculptrice, la figure appartenait au groupe de L'âge mûr, avant de vivre sa propre destinée et de recevoir ici 63 750€. Si l'orfèvrerie était un colistier de poids - 108 375 € pour un surtout de table d'Aucoc- , elle n'avait cependant pas de quoi perturber un paisible pachyderme sculpté dans le jade pour devenir le corps d'une pendule mystérieuse.
lire la suite...

LE POINT DU 6 DECEMBRE 2018

UNE DYNAMIQUE MAISON DE VENTES AUX ENCHERES
Entretien avec notre commissaire-priseur et chercheur de trésors Guillaume Delon dans le Journal Le Point.


 
lire la suite...

GAZETTE DU 7 DECEMBRE 2018

LES VENTES / PARIS
DEESSE FEMININE LIBERATRICE
Tara, divinité majeure du bouddhisme tibétain, est saluée quotidiennement tant par les laïcs que par les ecclésiastiques.
Ses représentations sous vingt et une couleurs les plus habituelles étant la verte et la blanche, soulignent la fluidité des lignes du corps, la douceur sereine de son visage, la parure de nombreux bijoux incrustés de corail, turquoise et rubis, révélateurs de l'influence népalaise.
lire la suite...

GAZETTE DU 30 NOVEMBRE 2018

LES VENTES / PARIS
UN DECOR D'ARGENT POUR TABLES PRESTIGIEUSES
Une fontaine avec une balustrade, des putti, des dauphins, des coquilles, un dieu marin, une nymphe, un escalier. monumental, un mufle de lion... Cette oeuvre décline un vocabulaire ornemental à la mesure de ses dimensions. Elle est estampillée André Aucoc et porte le poinçon Minerve. Celui-ci représentant la déesse protectrice d'Athènes, est le seul en vigueur dans l'Hexagone depuis 1838. 
LES VENTES / PARIS
MYSTERIEUSE A L'ELEPHANT
Cette pendulette de table es années 1930 (h. 19 cm) n'est pas signée, mais elle rappelle les modèles dits "mystérieux" de la maison Cartier de la même époque. Tant par son décor d'éléphant que par ses matériaux - jade, laque noire et corail - et bien sûr par son cadran aiguilles serties de diamants. 
lire la suite...

LE FIGARO

DE GUSTAVE LE GRAY A OTTO WEGENER
Tous en excellent état de conservation, 71 tirages inédits de Gustave Le Gray sont réunis dans deux albums restés à l'abri de la lumière. Vendue chez Delon-Hoebanx, la majeure partie des vues fut prise pendant le voyage de l'artiste sur le Nil, en janvier 1867, pendant lequel il accompagna les enfants d'Ismaïl Pacha. Oublié en France, Le Gray s'est éteint au Caire en juillet 1884.
lire la suite...

GAZETTE DU 23 NOVEMBRE 2018

LES VENTES / ADJUGE PARIS
Vague de succès sur l'égypte de Le Gray
Deux albums redécouverts, soixante et onze tirages répartis en soixante-septs lots, 1 176 963 € de produit total et 100 % des lots vendus ! Une vente en gants blancs donc qui honorait l'un des plus grands pionniers de la photographie et un génial inventeur dont le parcours dégage un parfum de légende. Gustave Le Gray (1820-1884) était déja une figure unique et incontournable et grâce à cette vente, ses oeuvres égyptienne rejoignent les mythiques vagues, marines et autres vues de Paris à son panthéon.
lire la suite...

Quotidien De l'Art "Le Gray sauve les meubles"

Que va-t-il rester des ventes en marge de Paris Photo? Alors qu'elles connaissaient, il y a une poignées d'années, une augmentation exponentielle, la saison ne fait désormais que s'amenuiser.
lire la suite...

GAZETTE DU 16 NOVEMBRE 2018

LES VENTES / ADJUGE PARIS
L'heure était d'or
24 225 € pour cette montre "Cosmograph Daytona" de la maison Rolex, à la lunette et au bracelet en or (poids brut 158,82 g). Depuis sa conception, en 1963, pour répondre aux besoins des pilotes de course professionnels - il leur permet de mesurer avec précision leur vitesse moyenne jusqu'à 400 km/h - , le modèle fait partie des incontournables de la marque.
lire la suite...

GAZETTE DU 11 NOVEMBRE 2018

Le Gray, Le voyage sans retour
Exceptions faites des photographies de la Colonne de Pompée, à Alexandrie, et des tombeaux des Califes et des Mamelouks du Caire, des années 1862-1863, l'ensemble des soixante et onze épreuves sur papier alubuminé illustre le voyage sur le Nil de Gustave Le Gray. Ce périple est entrepris en janvier 1967 par le photographe qui accompagne en tant que professeur de dessin les enfants de son protecteur, Ismaïl  Pacha. Le voyage au fil de l'eau les mènera jusqu'à la première cataracte, à Assouan.
lire la suite...

LE JOURNAL DES ARTS DU 5 NOVEMBRE 2018

Le voyage sur le Nil de Gustave Le Gray fait un carton
Avec 100% des 71 épreuves sur papier albuminé de Gustave Le Gray dispersées aux enchères, la vente Delon-Hoebanx dépasse 900 000 €.
Après les ventes de Sugimoto de Christie's et de Modernisme de Sotheby's, celle des 71 épreuves sur papier albuminé de Gustave Le Gray de son voyage du Nil, organisée le 14 novembre par Delon-Hoebanx était l'une des plus attendus de ce deuxième semestre pour la photographie.
lire la suite...

ANTIQUES TRADE GAZETTE DU 3 NOVEMBRE 2018

Gustave Le Gray - Colossi of Memnon at Thebes
Included in a mixed-discipline Delon-Hoebanx sale at Drouot on November 14 is a collection of 71 mostly unpublished protographs by Gustave Le Gray, which are contained in two albums. The majority of the views were taken during the photographer's trip down the Nile in January 1867.
lire la suite...

GAZETTE DU 2 NOVEMBRE 2018

Prévoyer 30 000 / 35 000 € pour espérer décrocher ce clip de corsage en or et platine stylisé de deux fleurs en diamants et rubis (h. 5 cm, poids 18,11g), exécuté par Cartier dans les années 1970, inscrit au catalogue de la vente Delon-Hoebanx (Cabinet Déchaut Stetten & Associés, expert), mardi 6, salle 12 à Drouot. Ainsi nommé pour le bruit de sa fermeture (clip, en anglais, signifie "attache, pince"), cet ornement d'oreille ou, comme ici, de corsage, porté au coin du vêtement ou pour maintenir le décolleté, connut une grande vogue dans les années 1930-1940.
lire la suite...

L'OBJET D'ARTJUILLET-AOÛT 2018

Ce mois de juin a été marqué par un événement mondial, la vente millionnaire d’un vase d’époque Qianlong. Mais ce résultat époustouflant ne doit pas masquer la réalité : la raréfaction des beaux objets chinois sur le marché...
lire la suite...

GAZETTE DU 29 JUIN 2018

Adjugé en image à Paris, Panorama des ventes
- Trophée Agricole en argent  par la maison Christofle : 21 675 € - p.94
- Élégance montre Cartier à mécanisme "grain de riz" : 34 425 - p.95
lire la suite...

GAZETTE DU 22 JUIN 2018

Delon-Hoebanx proposait des objets sublimant le raffinement de la stéatite. Un petit sceau sculpté d’un animal fabuleux frappait fort à 34 425 €, et un arhat s’asseyait en tailleur à 30 600 €. Captivait également le coffret dévoilant douze scènes érotiques, de l’époque Qianlong (1736-1795). Explicites, ces légers reliefs en stéatite de différentes couleurs se dépliaient à 44 625 €, sous la protection de deux figurines sino-tibétaines en bronze ciselé et doré du XIXe siècle. Pour ne pas susciter le courroux de Mahakala debout sur un lotus tenant un vajra, un collectionneur déboursait 51 000 €, tandis qu’un autre emportait Yamantaka enlaçant sa parèdre Çakti à 24 225 €. Un Tibet décidément très présent et bien honoré lors de cette semaine asiatique.
lire la suite...

GAZETTE DU 15 JUIN 2018

Adjugé à Paris : MADAME VIGÉE LEBRUN, UNE JEUNESSE BUTINEUSE Portrait de jeune enfant adjugé : 51 000 €... COLLECTION ROMAINE 89 250 € étaient totalisés pour la collection de micromosaïques... SOLIDEMENT CAMPÉE ! Picasso dans les ateliers Madoura. Il se posait avec fierté à 35 700 €...
lire la suite...

GAZETTE DU 08 JUIN 2018

Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à13 h 30 - Art d’Asie - Expert(s) : M. L’Herrou. Delon - Hoebanx OVV, 01.47.64.17.80. Voir Gazette no 23. Parmi les pièces à retenir d’un après-midi consacré aux arts d’Asie, sous ses différents domaines, on a noté une écritoire à divers tiroirs, en porcelaine en camaïeu bleu à décor de dragon parmi les nuages, fleurs de lotus, nénu- phars et canards mandarins, branches de grenade et de pêches de longévité, phénix et qilin. Cette pièce de commande portant une marque Xuande a pu être réalisée au XVIIIe siècle sous la dynastie Yongzheng ou Qianlong, soit pour la Chine, soit pour la Perse. Elles est estimée 15 000/20 000 €. C’est autour de 4 000/6 000 € qu’est annoncée une statuette d’Arhat, assis en tailleur sur un double socle, tenant un rouleau précieux, en stéatite sculpté beige, portant la marque gravée du sculpteur qui travailla pour la cour de la fin du XVIIe à l’ère Qianlong, Zhou Bin. On signalera enfin une représentation de boddhisattva assis en position de lotus, en bronze doré et patine brune (traces de laque rouge et or), de l’époque de la dynastie des Ming (3 000/5 000 €) et un coffret, Qianlong, dévoilant douze scènes érotiques sculptées en léger relief (5 000/6 000 €).
lire la suite...

GAZETTE DU 01 JUIN 2018

AGENDA I  PARIS Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot, 75009 à 13 h 30  - Mobilier et objets d’art, orfèvrerie, tableaux anciens et modernes, sculptures, bronzes - Expert(s) : Cabi- nets Sculpture & collection, Maury, Turquin, Étienne-Molinier, de Bayser, MM. L’Herrou, Croissy, Millet, Maket.Delon - Hoebanx OVV, 01.47.64.17.80. En ouverture, parmi les dessins et les tableaux anciens on remarque un Portrait de jeune enfant tenant une corbeille de fleurs, huile sur toile de forme ovale signée…
lire la suite...

GAZETTE DU 25 MAI 2018

LES CRIS DE PARIS : Samson à Paris, fin du XIXe siècle, figurine représentant un petit métier dans l’esprit de la série des «Cris de Paris», h. 15 cm. Drouot, 17 octobre 2017. Delon - Hoebanx OVV. M. L’Herrou.
lire la suite...

Propos recueillis - Le Journal des Arts

Merci Marie Potard d'avoir recueilli les propos et mis à l'honneur Maître Guillaume Delon au sein de son article « Les jeunes commissaires-priseurs à l'épreuve de la création d'entreprise » paru dans Le Journal des Arts, N°500 du 27 avril au 10 mai 2018
lire la suite...

L'artiste Marcel Bascoulard à l'honneur

Lu dans Le Monde du mardi 8 mai, un article de Philippe Dagen sur « Dancing with Myself » une exposition de la collection Pinault à Venise, dans laquelle sont notamment présentées des oeuvres de Marcel Bascoulard.
lire la suite...

Notre commissaire-priseur sur ARTE !

En février 1864, le tout-Paris se presse à Drouot pour assister aux enchères de l’atelier d’Eugène Delacroix s’y trouvaient notamment les célèbres carnets de voyage au Maroc, d’où y puisa l’inspiration de ses tableaux les plus emblématiques. C’est cette découverte éblouie de l’Orient, que retrace le documentaire de Arnaud Xainte pour ARTE.
lire la suite...

GAZETTE DU 30 MARS 2018

Delon - Hoebanx avait choisi la thématique joaillière, accompagnée de la collection de miniatures de Madame Jerusalmy.
Cet ensemble recueillait 78 015 €, une boîte en or délivrant son message «En souvenir d’amitié» à 7 522 €.
P.72 : Panorama : les ventes en images
P.129 : Les ventes : Adjugé Paris 
lire la suite...

GAZETTE DU 23 MARS 2018

Annonce vente du 4 avril 2018
lire la suite...

GAZETTE DU 16 MARS 2018

...la première partie de ce programme présente des bijoux suivis d’un important ensemble de miniatures. On remarque celle de Jean Mauduit, dit Larive, (...) Pierre-Joseph Sauvage, dit Piat-Josep (1744-1818), peintre flamand connu pour ses grisailles et ses imitations de bas-reliefs sculptés en pierre et en marbre, a réalisé son portrait sur ivoire pour une miniature. Évaluée 600/800 € par l’expert M. Boré, celle-ci est proposée à Drouot lors de la vente dirigée par Delon - Hoebanx, vendredi 23 mars, salle 3. 
lire la suite...

GAZETTE DU 12 JANVIER 2018

Vase gourde Bianhu, en porcelaine, à deux anses à la base du col formées de rinceaux, décoré en bleu sous couverte d'œillets sur chaque face.
Style Yongle, exécuté postérieurement.
Expert : Vincent L’Herrou 
lire la suite...

BILAN 2017

Total des adjudications + de 3 000 000 € TTC 
1er SEMESTRE à DROUOT
1ère VENTE à 1 MILLION €
+ de 78% de lots vendus par vacation

 
lire la suite...

GAZETTE DU 5 JANVIER 2018

... le vendredi 15 décembre 2017 un vase gourde « bianhu » de style Yongle  {...} adjugé 433 500 €. Il enregistrait ainsi le deuxième plus haut résultat de la discipline et le premier d’une jeune maison de ventes, Delon - Hoebanx OVV, présente à Drouot seulement depuis la rentrée de septembre...  
lire la suite...