LIN FENGMIAN (1900-1991)

Lot 115
Aller au lot
60 000 - 80 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

LIN FENGMIAN (1900-1991)


Paysage
Gouache sur papier
Signée en bas à droite et cachet rouge
69 x 69 cm
Un certificat d'authenticité du petit fils de l'artiste daté du 19 septembre 2020 sera remis à l'acquéreur sur demande.
Provenance: Collection particulière
Né en 1900 à Guangdong en Chine dans une famille de tailleurs de pierre, Lin Fengmian arrive en France en 1918. Il suit une première formation artistique à Dijon puis à l'École des Beaux Arts de Paris. Certaines de ses oeuvres furent exposées au Salon d'Automne à Paris, et en 1923 à Strasbourg.
Il rentre en Chine en 1925, où son premier solo show a lieu à Pékin. En 1928, il prend la direction de la nouvelle école des Beaux Arts d'Hangzhou, jouant un rôle essentiel dans la réforme de l'enseignement des arts en Chine. Lin sera d'ailleurs l'un des acteurs majeurs de la rupture avec les traditions artistiques de son pays.
Lin Fengmian s'est imposé en Chine comme un artiste dispen­sant un enseignement de type occidental et, d'un autre point de vue, comme un représentant en Occident de l'Art Chinois. Il a su développer une oeuvre très personnelle s'inspirant aussi bien de l'art populaire chinois que des maîtres de la peinture occidentale moderne.
Nous remarquons pour cette oeuvre présentée, le choix innovant de l'artiste qui a opté pour une composition carrée par opposi­tion à la forme rectangulaire imposée par le rouleau traditionnel. Ce format carré était alors quasiment inconnu dans la peinture chinoise. Le choix d'une composition à l'occidentale est illustrée aussi par l'absence de calligraphies ou de références à quelque illustre poète, qui apportaient un sens mystique dont nous con­naissons l'importance dans la peinture chinoise.
Ici, le peintre appose sa signature simple dans un coin de l'oeuvre agrémentée d'un cachet traditionnel.
A 36 ans Lin annonce ses principes d'artiste qu'il respectera toute sa vie: un attachement à la nature, un sens aigu de l'observation et une prise de recul face à l'argent et à la célébrité.
Très marqué par Matisse, Rouault, Picasso, l'artiste puise aussi son inspiration dans les opéras chinois.
Il ne subsiste que peu de ses peintures malgré une activité de peintre pendant 80 ans. En effet, Lin Fengmian fut contraint de détruire un grand nombre de son oeuvre avant la révolution cul­turelle de 1966, ce qui ne l'empêcha pas d'être emprisonné de 1968 à 1972.
A partir de 1977, il s'installe à Hong Kong où il décède en 1991. Il voyagera toute la fin de sa vie, effectuant des séjours annuels en Europe (il est à Paris en 1979) et au Brésil.
Peintre chinois essentiel du 20ème siècle, il a été le "maître"spir­ituel des plus grands artistes chinois contemporains, tels que Zao Wou-Ki et Chu Teh Chun.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue